: 04 77 71 58 59 | : nelformation@nelgroupe.fr

Sauveteur secouriste du travail SST

Pré-requis 

Aucun

En bref  
Référent en cas d’accident du travail ou d’un malaise, le Sauveteur Secouriste du Travail (SST) est un salarié de l’entreprise. Véritable acteur de la prévention au sein de l’entreprise, il se doit de connaitre les gestes et postures à effectuer et doit être formé régulièrement. Comment devenir SST pour son entreprise ? Il est nécessaire de suivre une formation pour acquérir les connaissances nécessaires pour intervenir en cas d’accident de travail ou d’un malaise. Aucun prérequis n’est demandé pour effectuer la formation. La formation dispensée par NEL Formation, Sauveteur Secouriste du Travail (SST) permet de prévenir, protéger, examiner, alerter et secourir.
Nombre de participants 

4 personnes min. / 14 max

Lieu 

NEL – Formation 26 rue Auguste Dourdein 42300 ROANNE
OU
Chez le client

Objectifs de la formation 
  • Maîtriser la conduite à tenir et les gestes de premiers secours (mettre en sécurité la personne accidentée, réagir face à un saignement ou un étouffement, utiliser un défibrillateur…),
  • Savoir qui et comment alerter dans l’entreprise ou à l’extérieur de l’entreprise,
  • Repérer les situations dangereuses dans son entreprise et savoir à qui et comment relayer ces informations dans l’entreprise,
  • Participer éventuellement à la mise en œuvre d’actions de prévention et de protection.
Informations 

Déroulé de la formation

La formation au sauvetage secourisme du travail a une durée d’environ 12 heures.

•           Présentation et modalités

•           Cadre juridique de son intervention

•           Prévention

•           Protéger : Il s’agit toujours de la première action du SST.

•           Examiner : L’examen de la victime va permettre de collecter des informations sur son état afin de déterminer le résultat à atteindre.

•           Faire alerter ou alerter : c’est transmettre, selon l’organisation des secours de l’entreprise, les informations nécessaires et suffisantes pour permettre une intervention efficace.

•           Secourir : (cas pratique)

La victime se plaint > Résultat à atteindre

- Saignements abondants > Arrêter le saignement

- Etouffement > Lui permettre de respirer

- Malaises > Eviter l’aggravation et prendre un avis médical

- Brûlures > Eviter l’aggravation de la brûlure

- Douleurs empêchant certains mouvements > Eviter l’aggravation du traumatisme supposé

- Plaies qui ne saignent pas abondamment > Eviter l’aggravation de la plaie

- Ne répond pas mais respire > Lui permettre de continuer à respirer

- Ne répond et ne respire pas > Assurer une respiration et une circulation artificielles

ÉVALUATION : 
Epreuve pratique sous forme de cas concrets, les critères d’évaluation sont ceux définis par l’INRS (Grille de certification individuelle)